Première dérive pour papa Alain !!!

Publié le par Pascal Carnafishing

Une dérive était prévue aujourd'hui avec un ami qui hélas a été obligé d'annuler mais on ne fait pas toujours ce qu'on veux dans la vie se sera pour une prochaine fois mon pote.

Florian me demande si il peux amener son père Alain qui pour lui sera une première car il est plutôt du coté obscure coté carpe !!! Mdrrrrr

Pour Flo 1 canne au flotteur, Alain un fire-ball et moi mes 2 traditionnelles cannes au flotteur.

Hélas le temps a bien changé en 2 jours et je sais que les silures n'apprécient pas trop ce genre de changement de pression. 

Bref nous avons de beaux vifs et il y a toujours moyen de déclencher quelques attaques en leur présentant habilement. 

J'ouvre le bal par une modeste prise d'environ 90cm. pas capot mais franchement pas ce qu'on est venu cherché.

En verticale, quelques montées mais sans suite. Puis s’enchaînent quelques touches mais nous avons du mal a concrétiser vu la taille des assaillants ! LOL

Midi, petits pâtés qui font du bien. le temps toujours aussi maussade et le vent d'ouest descendant à augmenté et nous complique légèrement la dérive.

Puis Florian enregistre une touche, contact, ferrage et c'est pendu pour la photo père et fils, je le hisse au bateau.

Première dérive pour papa Alain !!!

Un peu plus loin, c'est à mon tour de voir mon flotteur s'enfoncer franchement sous la surface. Ferrage, un combat sympathique s'engage et vois la bête avec une vraie tête de prédateur.

Première dérive pour papa Alain !!!
Première dérive pour papa Alain !!!

2 autres touches pour Flo mais hélas en voulant passer la canne au papa, les 2 fishs se décrochent à chaque fois. Alain prendra une jolie châtaigne sur le fire-ball mais vif arraché.

C'est sur ce que nous termineront cette dérive et je vous jure que père et fils c'est quelque chose !!! Mdrrrr

Il faut vivre ça au moins une fois dans sa vie ! Hihihihi une fois j'ai dis ! LOL

Publié dans Mucus, Penn, Glane, Dérive, SIlure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article